Les bonnes techniques pour éviter les claquages musculaires

24 juillet 2017

Ce type d’accident est très fréquent chez les sportifs. Durant l’activité sportive, les fibres musculaires se déchirent suivies d’une hémorragie. Un claquage musculaire nécessite aux minimum 4 semaines d’arrêt complet d’activités, alors que simples précautions peuvent l’éviter.

Adopter une bonne hygiène de vie

L’hygiène de vie du sportif influe sur l’apparition de claquage musculaire. Pour cela, il est conseillé de bien s’hydrater et d’adopter une alimentation équilibrée. Au quotidien et idéalement avant et après l’effort physique, il est vivement recommandé de bien s’hydrater. Cela permet efficacement de se prémunir des lésions musculaires. Une alimentation équilibrée permet aussi de s’armer pour les affronter l’effort physique évitant ainsi les défaillances du corps humain notamment les blessures.

Bien s’échauffer

C’est le moyen le plus simple pour éviter le claquage musculaire. Avant l’effort, le corps doit être bien préparé lentement et progressivement. Cela permet efficacement de réduire efficacement les risques de claquage. Durant l’échauffement, le groupe musculaire est sollicité et prêt pour l’activité. Chaque type d’activité sportive sollicite un muscle précis. Ainsi, il faut penser à bien échauffer le ou les muscles qui seront particulièrement soumis à l’effort durant l’activité physique.

Réaliser les bons mouvements

Le claquage musculaire peut aussi survenir suite à un mouvement répétitif mal exécuté. Ainsi, l’assimilation précise du mouvement à réaliser permet d’écarter les risques de déchirure musculaire. Dans certaines disciplines comme le fitness, la maîtrise des enchaînements et des mouvements de base sont nécessaires pour la réalisation des exercices. Réaliser des mouvements lents et maîtriser permet donc de se prémunir des problèmes de déchirure.

Savoir écouter le corps

Le sportif doit savoir écouter son corps. S’il ressent une forte fatigue avant l’activité sportive, il ne doit pas hésiter à lever le pied et ne pas trop solliciter l’organisme. En effet, les surcharges d’entrainement peuvent être néfastes pour l’ensemble musculaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook