Lance Armstrong : annulation de procès refusée !

22 février 2017

Lance Armstrong se présentera prochainement devant la cour américaine. Les poursuites lancées contre sa personne ont, en effet, été validées par un juge fédéral de Washington. Sa comparution est attendue dans les jours à venir, mais le principal concerné continue toujours de nier les faits.

Une accusation que Lance Armstrong n’est pas prêt de confirmer

L’accusation du ministère de la Justice s’appuie sur le fait que l’ancien cycliste a profité du parrainage de l’US Postal Service. Un acte qu’il qualifie de fraude à l’encontre de l’État. Ainsi, pour que justice soit faite, ils n’exigent pas moins de 100 millions de dollars à l’accusé à titre de dommages et intérêts. L’ancien champion du monde de cyclisme réfute, toutefois, les accusations et les considère comme étant des allégations dénouées de fondement. À ce sujet, le concerné explique qu’aucun préjudice n’a été perpétré à l’encontre du gouvernement, car le service public de la poste a largement tiré profit de cet accord de sponsoring.

Un argument qui ne convainc pas le juge Christopher Cooper

Le juge Christopher Cooper est loin de voir les choses du même œil et a laissé comprendre son avis dans une décision d’une trentaine de pages. De son point de vue, seul un jury habileté est en mesure de trancher au sujet du dommage subi. Pour rappel, ce dommage se rapporte à la déchéance de l’accusée datant d’octobre 2012. À cette époque, l’ancienne star fut déchue de son trône après la découverte d’affaires de dopages.

L’affaire de dopage a causé une perte de valeur promotionnelle

Après de longues années de déni, Lance Armstrong a admis publiquement en 2013 avoir eu recours à des drogues dans le but d’optimiser ses performances. À noter que les autorités cyclistes lui ont déjà enlevé en 2012, sept sacrements qu’il a gagnés du Tour de France, notamment les victoires qu’il a remportées entre 1999 à 2005. De plus, il a été définitivement banni du monde du sport.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook